Que deviennent les résultats ?
Pisé

Exploitation des résultats

Les résultats de cet inventaire seront analysés par des chercheurs de différentes équipes (Laboratoire CRAterre-ENSAG, Service Régional de l’Inventaire, Environnement, Ville et Société). Une thèse de doctorat en architecture est en cours (Unité de recherche AE&CC – Laboratoire CRATerre-ENSAG, Université Grenoble-Alpes), elle a pour objectif d’établir un diagnostic de la situation actuelle du bâti ancien en pisé dans l’agglomération lyonnaise.

Poursuite de l’inventaire

A ce jour, la dynamique de l’inventaire participatif a déjà permis de recenser environ 600 édifices. Comme le montre la carte ci-jointe, la plupart des quartiers sont concernés, y compris en secteur UNESCO dans le centre de Lyon. Forts de ces premiers résultats encourageants, les partenaires du projet souhaitent pérenniser l’inventaire jusqu’en 2018 afin de continuer à recueillir des données.

Nous faisons donc appel à vous pour que vous participiez à ce projet innovant. Tout le monde est concerné : collectivités, associations et habitants et chacun peut devenir ambassadeur du projet.

  • Vous avez identifié une construction en pisé de terre ? Prenez quelques photos du bâtiment et rendez-vous sur le site de l’inventaire participatif (http://patrimoine-terre-lyonnais.patrimoineaurhalpin.org/), dans la rubrique « je participe ».
  • Vous connaissez des personnes ou des groupes d’habitants qui vivent dans des constructions en pisé de terre ? Incitez-les à participer à l’inventaire.