Prix rhônalpins du patrimoine - 1998
Les prix aurhalpins du patrimoine

Pour l’année 1998, ce sont huit Prix rhônalpins du patrimoine qui sont remis, quatre en Projet, un en Réalisation et trois en Valorisation :

  • Un Prix Projet pour le comité pour la restauration du patrimoine d’Ordonnaz (Ain) : l’église paroissiale n’ayant pas pu être équipée de vitraux faute de moyens financiers, le comité en a engagé la création, par l’atelier Jacques Boni d’après les cartons du peintre Paul Kallos. Ils ont été mis en place en 1999. DR
  • Un Prix Projet pour l’association Les Amis des forges et moulins (Pinsot, Isère) : la vigilance des habitants de Pinsot a permis la conservation de plusieurs moulins en état de fonctionnement. Afin de mettre en avant ce patrimoine, la Maison des forges et moulins de Pinsot est créée : on y découvre les activités anciennes : moulin, pressoir, forge ou encore taillanderie. Copyright Eddy Balaye.
  • Un Prix Projet pour la commune d’Albigny-sur-Saône (Rhône) : par l’acquisition d’un domaine du XVIIe siècle, la commune devient propriétaire d’une fresque classée de Sarrabat, représentant sept épisodes de l’histoire d’Esther. Elle a choisi de les restaurer. Copyright Commune d’Albigny-sur-Saône.
  • Un Prix Projet pour le comité de restauration de l’église Saint-Nicolas-de-Montrond (Savoie) : l’église Saint-Nicolas est construite à la fin du XVIIe siècle et sa poutre de gloire, représentant le Christ, la Vierge et Saint-Jean date de la même période. Une mauvaise restauration au XIXe siècle lui avait fait perdre ses couleurs. Le comité a sollicité une restauratrice qui en 1998 a redonné  à la poutre de gloire son aspect initial. DR
  • Le Prix Réalisation pour Les Amis de Saint-Montan (Ardèche) : l’aventure commence en 1970, à la création de l’association, par la décision de reconstruire le village médiéval de Saint-Montan. Abandonné depuis la fin du XIXe siècle, c’est une ruine. Après des années de travaux et l’aide de 8500 bénévoles, vingt-deux parcelles sont restaurées, treize maisons habitées, trois ruelles repavées. La restauration, notamment du château du XIe siècle, s’est poursuivit jusqu’au années 2000. Copyright-Commune-de-Saint-Montan.
  • Un Prix Valorisation pour l’association Fontaines patrimoine art et tradition (Rhône) : l’association a voulu faire revivre le train bleu, tramway électrique reliant Neuville et Fontaines à Lyon de 1932 à 1957. Le quarantième anniversaire de sa disparition a donné lieu à une exposition et devant l’enthousiasme des visiteurs, à une brochure papier. Dessin-G.-Debove.
  • Un Prix Valorisation pour l’association Araire (Yzeron, Rhône) : la Maison de l’Araire, installée dans une ancienne école privée, présente, à travers des expositions temporaires ou permanentes, l’histoire de la campagne lyonnaise. Copyright Araire.
  • Un Prix Valorisation pour l’association Les coteaux du Salin (Grésy-sur-Isère, Savoie) : depuis 1998, l’écomusée de la Combe de Savoie a ouvert ses portes et permet à ses visiteurs de découvrir trois siècles de vie rurale en Savoie. Copyright Ecomusée de la combe de Savoie.

 

  • Vitraux de l'église paroissiale Saint-Antoine (Ordonnaz, Ain)
  • Prise d'eau - Valorisation de la maison des forges et moulins de Pinsot (Isère)
  • Restauration des fresques de Sarrabat (Albigny-sur-Saône, Rhône)
  • Restauration de la poutre de gloire de l'église Saint-Nicolas-de-Montrond (Savoie)
  • Restauration du village de Saint-Montan
  • Exposition la saga du train bleu (Fontaines-sur-Saône, Rhône)
  • Maison d'exposition de l'Araire (Yzeron, Rhône)
  • Ecomusée de la Combe de Savoie (Grésy-sur-Isère)