Prix rhônalpins du patrimoine - 1997
Les prix aurhalpins du patrimoine

Pour la troisième édition des Prix rhônalpins du patrimoine, six prix sont décernés, deux en projet, deux en réalisation et deux en valorisation :

  • Le Prix Projet pour l’association Les Amis du café de Arts (Mens, Isère) : cette commune du Trièves abrite un café dont les décors datent de 1896, peints par Gustave Riquet. Elles représentent des scènes de la vie rurale et des lieux typiques du village. L’ensemble est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. En 1997, l’association a rassemblé des fonds pour la restauration des peintures. Copyright Kris Spinhoven.
  • La Mention Projet pour l’association Les jardins médiévaux de Saint-Martin-d’Hostun (Drôme) : le projet portait sur la création de jardins médiévaux, à proximité de l’église, ainsi que la mise en place d’un circuit de visite commenté.
  • Un Prix Réalisation pour M. et Mme Taillier (Pouilly-les-Nonains, Loire) : les travaux pour la restauration du prieuré avaient commencés en 1993. Celui-ci existait au XIIe siècle mais est reconstruit au XVe. Copyright Paul Taillier.
  • Un Prix Réalisation pour le Parc National de la Vanoise (Savoie) : en partenariat avec les communes de Planay et de Termignon, le Parc a restauré un chalet d’alpage (dit de Ritord) et trois chapelles. Le lien entre des artisans locaux et des experts du patrimoine a permis un résultat exemplaire. Copyright PNN de la Vanoise Patrick Folliet.
  • Un Prix Valorisation pour Maisons Paysannes du Rhône : cette délégation de l’association nationale Maisons Paysannes de France, a constitué une base de données sur l’architecture locale du bâti ancien. Les différents éléments ont été regroupés en fiches techniques titrées L’architecture des maisons rurales, aide à la restauration, destinées à tous ceux qui souhaitent suivre de bonnes pratiques pour la restauration du bâti ancien : particuliers, maître d’ouvrage et maître d’œuvre.
  • Un Prix Valorisation pour le SIVOM Pays du Mont Blanc (Haute-Savoie) : en partenariat avec la fondation Alp Action, les mairies et l’école du Gollet, le SIVOM a permis la mise en place du Sentier du Baroque, itinéraire d’une vingtaine de kilomètres à travers les paysages alpins et l’histoire religieuse des XVIIe et XVIIIe siècles. DR.

 

  • Conservation du café des Arts (Mens, Isère)
  • Restauration du prieuré de Pouilly (Loire)
  • Chapelle Saint-Barthélémy (après restauration de 1997)
  • Sentier du Baroque (Haute-Savoie)