Prix rhônalpins du patrimoine - 1996
Les prix aurhalpins du patrimoine

La deuxième édition des Prix rhônalpins du patrimoine voit l’arrivée du Conseil régional Rhône-Alpes, nouveau partenaire au côté d’EDF en Rhône-Alpes.

Cinq prix sont distribués : 

  • Un prix Projet pour la commune de Lanslevillard (Savoie) : deux chapelles ont été restaurées par la commune et mises en valeur dans le cadre des Chemins de l’Histoire. La chapelle Saint-Roch est construite au XVIIe siècle après une épidémie de peste qui avait particulière touché la commune. La chapelle Saint-Etienne a été édifiée durant la deuxième moitié du XVIe siècle. La proximité directe de gravures rupestres est également mise en valeur sur les deux sites. Copyright commune de Lanslevillard.
  • Un prix Réalisation pour M. et Mme Vernazobres sur la commune de Saint-Romain-au-Mont-d’Or (Rhône) : la propriété de la Frêta a été restaurée par ses propriétaires. Domaine datant du XVIe siècle, ce site est célèbre pour avoir été occupé par Pierre Poivre mais aussi car son jardin a été dessiné par Soufflot. Copyright M. Vernazobres.
  • Un prix Réalisation pour l’association Fermes et granges du Haut-Bréda sur la commune de La Ferrière (Isère) : la grange de l’Epinay a été rachetée et restaurée par l’association en 1996. C’est une grange-écurie, comme il en existait beaucoup près des prairies de fauche, et où le bétail venait se nourrir durant les mois d’hiver. Son architecture est typique de la région, avec un toit en lauzes incliné à 45°. La grange est utilisée comme lieu d’animation encore aujourd’hui. DR.
  • Un prix Réalisation pour les Amis de la tour de Brison sur la commune de Sanilhac (Ardèche) : l’ensemble fortifié de Brison a été restauré et a repris sa fonction de surveillance de la vallée, mais pour les incendies de forêt. L’association a su mobiliser les fonds communaux, associatif (Sauvegarde des Monuments Anciens de l’Ardèche) mais aussi ceux ceux du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS), du conseil général et de la direction départementale de l’agriculture et de la forêt pour redonner une nouvelle vie à cette tour. DR
  • Un prix Valorisation pour l’association pour la renaissance d’Urfé sur la commune de Champoly (Loire) : la forteresse médiévale d’Urfé, construite du XIIe au XIVe mais pillée à la Révolution, était en cours de restauration. L’association fait appel chaque année à des chantiers de jeunes à travers le réseau Rempart. Le prix leur revient pour les actions de médiation menées grâce à l’aménagement d’un sentier pittoresque et d’un arboretum. Cette association est encore en activité aujourd’hui, découvrez leur site internet. Copyright M. Bourgier.