Site du Villard du Planay
ChimieMétallurgie 73 - Savoie

Historique :

Du passé industriel du Villard Planay, demeure les 3 centrales hydroélectriques qui fonctionnent toujours, le quartier des ingénieurs, les maisons du Directeur et du sous-directeur, le bâtiment de l’ancienne cantine (transformé en logement), les logements des ouvriers, ainsi qu’une conduite forcée datant du début du XXème siècle. Ce village porte encore aujourd’hui, les traces de ce passé industriel.

La partie de production métallurgique a été mise en service en 1900 et la partie chimique en 1906. Les centrales hydroélectriques (Ballandaz ; Champagny ; Pralognan) ont été misent en service entre 1900 et 1949.

L’usine du Villard du Planay a été fermée en 1984 et rasée en 1989. Aujourd’hui, des logements sociaux et une zone artisanale ont vu le jour à la place de l’usine.

Des découvertes importantes ont été faites au sein de l’usine comme le siliciure de calcium en 1906 qui a valu la renommée mondiale de l’usine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est le girardole (substitut de l’essence) et le glyoxal en 1948.

 

L’usine du Villard ayant aujourd’hui disparu, la Galerie Hydraulica, centre d’interprétation située dans l’ancien Garage de l’Electrobus (bus électrifié qui reliait autrefois Moutiers au Villard du Planay), relate l’histoire de l’industrialisation de la vallée de Bozel. L’hydroélectricité et ses applications métallurgiques ou chimiques sont mises en valeur au travers d’une scénographie récemment revisitée. La Galerie Hydraulica est ouverte au public de mi-janvier à mi-avril et de début juin à fin septembre.

 

Légende :

1- Centrale de Pralognan

2- Logement sociaux

3- Maison de directeur

4- Quartier des ingénieurs

5- Quartier des ingénieurs

Contact