Hauts-Fourneaux de La-Voulte
Métallurgie 07 - Ardèche

Historique :

Adossés à la colline proche des anciennes mines de fer, deux hauts fourneaux, des fours à griller le minerai et une grande cheminée sont les témoins d’un ensemble industriel remarquable du 19e siècle.

Histoire du site

Quatre hauts fourneaux ont été construits en 1828, deux en 1846 ; ce sont des tours rectangulaires en maçonnerie confortées par des tirants métalliques. L’ensemble industriel (hauts fourneaux et fonderies) a fonctionné jusqu’en 1891.

Le minerai de fer, grillé dans des fours situés sur la terrasse qui domine le site d’une vingtaine de mètres; était versé directement dans le gueulard des haut fourneaux . Le coke, transporté depuis Givors par bateau jusqu’à un canal desservant l’usine, était remonté à ce niveau supérieur le long d’un plan incliné qui existe encore.

En 1835 est installé un système de chauffage de l’air insufflé par la machine soufflante à balancier de 60 CV. La grande cheminée était reliée aux machines à vapeur qui fournissaient la force motrice de l’usine.

L’entreprise, propriétaire de la moitié du village et du château, a employé jusqu’à 1600 ouvriers; sa capacité de production de 16000 t de fonte par an, soit un dixième de la production française sous Napoléon III, en faisait une des plus importantes de France.

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, un grand parking et quelques entreprises installées dans des batiments parfois anciens occupent la partie basse. Mais au fond contre la colline, la zone autrefois abandonnée aux broussailles a été aménagée pour mettre en valeur les deux hauts fourneaux adossés au grand mur de soutènement, ainsi que les fours à griller et la grande cheminée . Un des hauts fourneaux a été restauré (et l’autre laissé dans son état d’abandon); de même les fours et la grande cheminée ont fait l’objet de travaux de consolidation en 2009 et 2011.

Il existe aussi, mais en trés mauvais état et dans une zone moins accessible, deux autres hauts fourneaux, eux aussi classés depuis 1996. La partie basse est libre à la visite.

Les hauts fourneaux du Pouzin (à 5 km de La Voulte) ont fonctionné à la même époque que ceux de La Voulte,mais il ne reste là bas qu’une cheminée et une tour de chargement du minerai.

Légendes des illustrations de la galerie :

  1. Site des fonderies – SMAA
  2. Fours à Griller – SMAA
  3. Haut-fourneau restauré – SMAA

Contact

Nom : Bernard de Brion, pour la Sauvegarde des Monuments anciens de l'Ardèche
Site internet : http://www.patrimoine-ardeche.com/