Le moyen bassin de l'Eyrieux - Saint-Sauveur-de-Montagut et les Ollières
ChimieHydroélectricitéMécaniqueTextile 07 - Ardèche

Historique :

La moyenne vallée de l’Eyrieux avec ses affluents principaux, Glueyre et Auzène est très riche en implantations industrielles du XIX et XXème siècle. D’abord autour des industries liées à la soie : filatures et moulinages principalement, mais aussi tissage et bonneterie. Ensuite d’autres industries connexes ou non se sont implantées : industrie mécanique avec la fabrication de moulins, extraction du tanin.

Histoire du site

Ces implantations situées toutes ou presque le long des rivières pour tirer profit de l’énergie fournie par les chutes d’eau, sont très dispersées. Mais, deux sites sortent du lot de par leur importance et leur diversité.

Le site de Saint Sauveur de Montagut a accueilli à partir des années 1830 tous les secteurs industriels évoqués ci-dessus ainsi qu’une centrale hydro-électrique. Plus de 10 usines ont été bâties dans le village sur un siècle, d’où, une diversité d’architecture et une diversité des acteurs où des familles locales ont côtoyé des industriels de Lyon et des groupes industriels d’importance nationale. Il a employé jusqu’à 600 ouvriers entre les deux guerres.

Le complexe des Ollières, 4 kilomètres en aval de Saint Sauveur, a une origine plus ancienne : il existe à la veille de la Révolution. Il est, dès les débuts du 19ème siècle, dominé par la famille Fougeirol qui développera un complexe quasiment sans concurrence locale pendant près de 150 ans autour de la soie : filature, moulinage, tissage et construction mécanique de moulins comme à Saint Sauveur. Ce qui a laissé un ensemble bâti conséquent.

Ces deux sites se sont développés de 1840 à 1980 dans des villages très petits à l’origine, Aussi, le bâti industriel et le bâti d’habitation sont intimement mêlés, et fait notable, notamment à Saint Sauveur les maisons de maître ne sont pas ostentatoires et sont implantées au milieu du village. Peut-être est-ce dû à l’origine protestante et généralement modeste de la plupart des chefs d’entreprises.

Et aujourd’hui ?

Les dernières usines issues du passé ont fermé au début des années 2010 dans les deux communes. Peu de bâtiments ont été détruits et les deux bourgs ont conservé chacun une grande cheminée. La réutilisation, reconversion des bâtiments a réellement commencé au début des années 1970. Avec des usages très diversifiés : bâtiments communaux, appartements locatifs, centre de santé, commerces, école de musique, bureaux et aussi nouvelles industries comme au Moulinon avec la fabrique de sorbets et glaces de haut de gamme Terre Adélice. Aujourd’hui, un seul grand bâtiment reste en friche l’ancienne usine Bourgeas (moulinage et industrie mécanique)

Légendes des illustrations de la galerie :

1.Vue générale de Saint-Sauveur avec au 1er plan l’usine de tanin et le stock des bois- DR

2. Maison de maître aux Ollières – DR

3. Usine Rocheberg aux Ollières après reconversion – DR

4. Le Moulinon façade Eyrieux – DR

Contact

Nom : Didier Picheral, pour Mémoire d'Ardèche et Temps Présent
Site internet : http://www.memoire-ardeche.com/