Vademecum n°3
Lieux de culte

Conserver, restaurer, valoriser et reconvertir. 

Ce deuxième ouvrage de la collection Vademecum tente d’inciter les communes à prendre soin les patrimoine cultuel.

Un partenariat avec Groupama Rhône-Alpes Auvergne a permis un tirage à 7 000 exemplaires de l’ouvrage et la diffusion gratuite à plus de 5 300 aux communes d’Auvergne-Rhône-Alpes, du Cher, de la Nièvre et de la Saône-et-Loire.

Suite au Colloque Patrimoine culturel, patrimoine culturel, organisé en 2015 en collaboration avec le groupe de réflexion sur le patrimoine régional (ancien G8 régional), Patrimoine Aurhalpin propose aujourd’hui un Vademecum sur la préservation et la reconversion des lieux de culte.

Cet ouvrage souhaite rappeler l’importance du patrimoine cultuel dans notre région et l’importance de le préserver. Outre les obligations légales, qui sont ici rappelées, la sauvegarde et la valorisation des édifices cultuels sont aussi de véritables atouts pour la commune, pour son identité patrimoniale ainsi que son attrait culturel et touristique.

Le collectif d’auteurs, composé de chercheurs, professionnels, architectes, associatifs et passionnés, a permis de croiser différents points de vue et d’offrir à ce document une diversité de tons et de propos.

La diffusion de ce travail à chacune des mairies de la région Auvergne-Rhône-Alpes ambitionne de soutenir les initiatives de restauration ou de requalification en cours ou futures, et d’accompagner chacun dans sa réflexion de valorisation du patrimoine cultuel, pour préserver notre patrimoine dont nous sommes tous responsables.

48 pages, 2e trimestre 2017.

L’histoire de l’alimentation en eau de Lyon, des romains à nos jours.

Ce quarante-cinquième Guide rhônalpin du patrimoine a été rédigé par l’association L’Eau à Lyon et la Pompe de Cornouailles sous la direction de Robert Jonac. Il propose une découverte chronologique des progrès et déboires de l’alimentation en eau de la ville de Lyon.

Ce présent ouvrage, réalisé par l’Association « L’eau à Lyon et la pompe de Cornouailles », nous entraîne dans une histoire peu connue de l’alimentation en eau des habitants de la ville de Lyon.

Et pourtant, qui n’a jamais porté un regard admiratif devant les aqueducs romains, dont les vestiges restent très présents autour de Lyon ? Ces ouvrages d’art témoignent d’un savoir-faire et d’un bien-être liés à l’utilisation d’une eau pure et abondante. Les périodes qui suivirent furent tout autres, et ce durant des siècles !

Avant de vous présenter les techniques actuelles, nous vous conterons donc comment, au fur et à mesure de son développement, notre belle cité a vécu sa quête, ou plutôt sa reconquête, de l’eau. Vous découvrirez pourquoi il a fallu deux siècles de recherches et d’expérimentations pour trouver une solution durable au problème de l’alimentation de l’agglomération en eau potable.

Les multiples constructions encore existantes constituent un ensemble remarquable  de l’héritage industriel de Lyon et de sa région. Comme leurs ancêtres de l’Antiquité, certaines d’entre elles font l’objet d’une protection au titre des monuments historiques.

Bonne lecture et belles découvertes.

Le Conseil d’administration de l’Association « L’eau à Lyon et la pompe de Cornouailles »

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le auprès de l’Eau à Lyon et la Pompe de Cornouailles.

60 pages, 3e trimestre 2015.

Monuments aux morts de la Grande Guerre.

Ce deuxième ouvrage de la collection Vademecum tente d’inciter les communes à prendre soin de leur monument aux morts et à valoriser leur histoire.

Il a été rédigé en partenariat avec les commissions Patrimoine funéraire et Patrimoine et mémoire militaires, ainsi qu’avec l’Union régionale des conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement de Rhône-Alpes (URCAUE).

Un partenariat avec Groupama Rhône-Alpes Auvergne a permis un tirage à 9 000 exemplaires de l’ouvrage et la diffusion gratuite à plus de 5 500 aux communes de Rhône-Alpes, d’Auvergne, du Cher, de la Nièvre et de la Saône-et-Loire.

En pleine commémoration de cette période que l’on a appelé la « Grande Guerre », il a semblé important à l’association Patrimoine Rhônalpin de revenir sur un patrimoine communal et un marqueur mémoriel important qu’est le monument aux morts.

Cet ouvrage souhaite rappeler l’importance de ces repères historiques, qui sont aussi traces sensibles et symboliques du conflit, dans le paysage de chacune des communes de France. Mais la vocation de ce guide est également de mettre en avant les responsabilités de chacun quant à l’entretien, la restauration et la valorisation de ces monuments, dans une dynamique de transmission mémorielle.

Le collectif d’auteurs, composé de chercheurs, professionnels, associatifs et passionnés, a permis de croiser les points de vue et d’offrir à ce document une diversité de tons et de propos.

L’envoi gratuit de ce travail à chacune des mairies des régions Rhône-Alpes et Auvergne ambitionne de soutenir les initiatives mémorielles en cours et, peut-être, de revivifier des questionnements oubliés, sur ce rôle de passeur de mémoire dont nous sommes tous responsables.

Le lancement de cet ouvrage s’est déroulé à l’Hôtel du Gouverneur militaire de Lyon en septembre 2015.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le via notre Bon de commande.

40 pages, 2e trimestre 2015.

Des richesses insoupçonnées. 

Ce quarante-sixième numéro des Guides rhônalpins du patrimoine a été rédigé par la Fédération du patrimoine de l’Est lyonnais (FPEL). Il passe en revue le patrimoine de ce territoire, à travers les villes et villages (Bron, Chaponnay, Chassieu, Communay, Corbas, Feyzin, Genas, marennes, Mions, Saint-Priest, Saint-Symphorien-d’Ozon, Ternay, Toussieu, Vénissieux et Villeurbanne) et quatre thématiques (Berliet, les forts, l’aéronautique et le patrimoine nature).

Chers amis du patrimoine,

Ce guide vous invite à découvrir la variété des patrimoines de l’Est lyonnais, très souvent méconnus. Ces propositions ne sont pas exhaustives. Nous avons donné la parole à nos adhérents, des associations et des historiens. Depuis que nous avons créé cette Fédération du Patrimoine de l’Est lyonnais en 2005, nous avons beaucoup appris sur les maisons en pisé, les forts, l’aéronautique, les cimetières, le patrimoine industriel, le patrimoine nature. Nous avons découvert des petites églises remarquables.

Un grand merci à tous ceux qui ont participé à la réalisation de ce guide. Connaître le patrimoine, c’est déjà participer à sa protection.

Très belles visites dans l’Est lyonnais !

Danielle Coste, présidente de la Fédération du patrimoine de l’Est Lyonnais

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le via notre Bon de commande.

60 pages, 1er trimestre 2015.

 

Cet ouvrage correspond aux actes du colloque éponyme tenu le mardi 25 octobre 2011 au siège d’EDF à Lyon, par les associations de la Société de protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF) et Patrimoine Rhônalpin.

Il a été vendu avec un CD-ROM contenant les diaporamas des intervenants. Vous pouvez les consultez ici :

12 pages, 2e trimestre 2013.

 

Du Moyen-Âge à la cité industrielle. Un guide dans l’Ardèche et la Drôme rhodaniennes : Bourg-Saint-Andéol, Châteauneuf-du-Rhône, Donzère, La Garde-Adhémar, Rochemaure, Saint-Montan, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Viviers.

Ce Guide n°45 a été dirigé par Yves Esquieu et leCentre International Construction et Patrimoine (CICP) de Viviers.

Ce guide invite à une déambulation de part et d’autre du Rhône dans le sud de l’Ardèche et de la Drôme, pour découvrir les demeures et donc les manières d’habiter de nos ancêtres depuis le XIIe jusqu’à la première moitié du XXe siècle. Des petites villes comme Viviers, Bourg-Saint-Andéol, Saint-Paul-Trois-Châteaux mais aussi des bourgs plus modestes sont riches en habitations caractéristiques des siècles passés. On s’intéressera aussi bien aux maisons populaires ne comportant qu’une pièce unique d’habitation qu’aux hôtels particuliers vastes et luxueux dont la Maison des Chevaliers à Viviers ou l’hôtel Nicolaï à Bourg- Saint-Andéol pour la Renaissance et le palais épiscopal de Viviers ou l’hôtel Doize de Bourg-Saint-Andéol pour le XVIIIe siècle sont les représentants. Ce périple invite aussi à découvrir une de ces cités ouvrières qui ont marqué la fin du XIXe siècle, celle de Lafarge où un effort de remise en valeur a été amorcé. Au gré de la lecture, on pourra aussi profiter des pages de synthèse concernant aussi bien l’éclairage que la distribution ou que l’alimentation en eau dans ces demeures.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le auprès du Centre International Construction et Patrimoine (CICP) de Viviers.

60 pages, 3e trimestre 2012.

 

Savoir-faire en Rhône-Alpes.

Ce quarante-quatrième numéro des Guides rhônalpins du patrimoine a été dirigé par Dominique Tritenne et Yves Neyrolles.

La Région Rhône-Alpes couvre huit départements. Chacun d’eux recèle, dans son sous-sol, des roches différentes. Mises en scène par les mains des constructeurs, celles-ci participent à la couleur et à l’identité du bâti traditionnel, du plus petit hameau à la ville la plus grande. Mais, de la carrière à l’édifice, les étapes sont nombreuses. Chaque roche trouvera un usage différent, en fonction de l’utilisation voulue. La construction, la décoration et la sculpture ont des besoins distincts. Aucune roche n’est bonne à tout, chacune a son bon usage. C’est là qu’intervient l’élément humain, fait de connaissance et de savoir-faire. Du découvreur de carrière au restaurateur d’oeuvres d’art, chaque intervenant nous fait découvrir les traits spécifiques de son métier.

Vous pouvez solliciter une conférence par Dominique Tritenne autour de ce guide et sa thématique auprès de Patrimoine Rhônalpin.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le via notre Bon de commande.

60 pages, 2e trimestre 2012.

Clés de gestion et de valorisation.

Ce premier numéro de la collection Vademecum a été rédigé avec la commission Patrimoine funéraire de Patrimoine Rhônalpin. C’était un des objectifs premiers que d’éditer un ouvrage pratique à destination des communes et gestionnaires de cimetières. La direction des cimetières de la Ville de Lyon et les Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de Rhône-Alpes ont participé à sa rédaction.


Le cimetière, lieu de vie et de mémoire, est riche d’un patrimoine méconnu et peu valorisé. Témoin de nos croyances et de notre société, c’est un bien commun relevant à la fois du droit privé et du droit public, ce qui pose trop souvent problème quant à l’entretien et la sauvegarde des tombes.

Face à ce constat, Patrimoine Rhônalpin a mis en place une « commission cimetières », composée d’acteurs régionaux qui ont un intérêt ou une expérience dans ce domaine. Un collectif d’auteurs – chercheurs à l’Inventaire général du patrimoine culturel de Rhône-Alpes, professionnels de la gestion des cimetières, professionnels de la pierre, universitaires, conservateurs du patrimoine, directeurs d’archives, associatifs, tous membres de la « commission cimetières » dont ils représentent la diversité – a participé à la rédaction de l’ouvrage “Bâtir la dernière demeure – Patrimoine funéraire en Rhône-Alpes”.

S’intéressant aussi bien aux cimetières ruraux qu’à ceux des grandes villes, ce livre propose des clés de lecture pour déchiffrer la symbolique funéraire, reconnaître différents matériaux, apprécier les savoir-faire et identifier quelques typologies de tombes, en invitant à découvrir de remarquables exemples en région Rhône-Alpes.

Il se découpe en trois parties :

  • Clés d’entretien et de valorisation.
  • Clés d’aménagement dans l’environnement.
  • Quelques exemples en région.

La réimpression de cet ouvrage est en cours de discussion.

40 pages, 2e trimestre 2010.

A la source de la littérature française

Ce Guide a été publié avec l’aide du Conseil général de la Loire et rédigé par Laurent Barnachon, Paul Bouchet, Anne-Christine Ferrand, Jean-François Grange-Chavanis, Christian Lyonnet et Cécile Travers.

La collection des guides du patrimoine rhônalpin propose un numéro consacré au château de la Bâtie d’Urfé : lieu d’encrage des Urfé, source d’inspiration du célèbre roman L’Astrée et patrimoine vivant pour nos contemporains. Autant de regards posés sur l’histoire d’une grande famille « rhônalpine », sur un château et ses jardins de la Renaissance « atypiques » et sur une oeuvre remarquable de la littérature française ; regards qui nous invitent aujourd’hui à la découverte de territoires.

Trois chapitres structurent ici le livre : la famille d’Urfé, Honoré d’Urfé : un auteur rhônalpin et le château de la Batie d’Urfé : l’histoire d’un domaine.

La réimpression de cet ouvrage est en cours de réflexion. Consultez le dossier de presse.

60 pages, 2e trimestre 2010.

 

Patrimoine funéraire en Rhône-Alpes

Ce Guide a été rédigé par la commission Patrimoine funéraire de Patrimoine Rhônalpin. Il contient plusieurs chapitres :

  • La mort en héritage : la lente évolution des pratiques funéraires.
  • Typologie des tombes et symbolique : travail de la pierre, artisanat d’art, symbolique dans la sculpture funéraire.
  • Richesse des cimetières de Rhône-Alpes : tour d’horizon de quelques cimetières remarquables dans chacun des huit départements de la région.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le via notre Bon de commande.

60 pages, 4e trimestre 2008.

 

Flânerie historique en Ardèche.

Ce quarante-et-unième Guide rhônalpin du patrimoine a été rédigé par l’association des Amis de la Commanderie Templière de Jalès. C’est surtout une découverte du site et de son histoire qui est proposée dans ces pages : visites de la basse-cour, de la cour du puits, de la chapelle, du cimetière, du vestibule, du cellier ou encore de la cour du XVIIIe siècle. Le Guide propose aussi une lecture des droits seigneuriaux sur les terres de la commanderie de Jalès.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse.Commandez-le auprès des Amis de la commanderie de Jalès.

60 pages, 2e trimestre 2008.

 

Vol, vandalisme et dégradations diverses.

Cet ouvrage retrace les actes de la Journée d’information 2007 qui a eu lieu le 16 avril au Fort Saint-Jean (Lyon 1er). On y retrouve les différentes interventions qui ont rythmé la journée : INTERPOL, Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC), Direction de l’architecture et du patrimoine (DAPA), et Digitrace. Nombres de leurs préconisations sont encore valides aujourd’hui.

28 pages, 1er trimestre 2008.

 

Découvrez la centrale hydroélectrique de Cusset et le canal de Jonage.

Cet ouvrage a été rédigé sous la direction de Philippe Gras avec le concours de l’association Usine Sans Fin et de l’unité de production Alpes d’EDF.

Il se découpe en trois chapitres : le fleuve, la production hydroélectrique et l’aménagement du territoire. Il propose également une découverte ludique du canal à travers un lexique de A à Z.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse.Commandez-le auprès d’Usine Sans Fin.

60 pages, 4e trimestre 2007.

 

Itinéraire à travers un patrimoine technique Ardèche-Drôme

Ce trente-neuvième Guide a été dirigé par Yves Esquieu à travers l’association Patrimoine Vivarois.

Après une introduction sur la nature géologique des sols en Drôme et en Ardèche, le Guide propose plusieurs circuits :

  • Au sein de la ville de Viviers : une exposition, la cathédrale, et l’ancienne usine Lachave.
  • Un itinéraire Nord, la vallée des cimentiers : carrières et usines Lafarge, Rochemaure, et l’église abbatiale de Cruas.
  • Un itinéraire Ouest, la vallée de l’Escoutay : les cimenteries de Saint-Alban, Alba-la-Romaine (site archéologique et village), et Mirabel.
  • Un itinéraire Sud, entre Ardèche et Drôme : les carrières de Pinet et la fontaine de Dona Vierna à Bourg-Saint-Andéol, les construction vernaculaires en pierre sèche de Saint-Remèze, la chapelle Notre-Dame-du-Val-des-Nymphes de La Garde-Adhémar, l’ancienne cathédrale de Saint-Paul-Trois-Châteaux et les carrières de pierre de Saint-Restitut.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le auprès du Centre International Construction et Patrimoine (CICP) de Viviers.

60 pages, 2e trimestre 2007.

 

En reprise des Guides n°23 et n°33, cet ouvrage recense les adhérents de Patrimoine Rhônalpin : on y trouve les structures classées par département, ainsi que les adhérents individuels et les adresse utiles.

Bien qu’inexacte aujourd’hui, cette liste donne un aperçu du paysage patrimonial rhônalpin en 2005.

48 pages, décembre 2005.

 

Ce Guide rhônalpin du patrimoine n° 36 inaugure le partenariat de Patrimoine Rhônalpin avec M&G Editions. Il a été rédigé par les Amis du Grésivaudan.

Il propose deux circuits dans le Grésivaudan :

  • Rive droite de l’Isère, de Grenoble à Chapareillan : par Corenc, Le-Sappey-en-Chartreuse, Meylan, Biviers, Saint-Ismier, Bernin, Crolles, Lumbin, La Terrasse, Le Touvet, Saint-Vincent-de-Mercuze, Sainte-Marie-d’Alloix, et Barraux.
  • Rive gauche de l’Isère, de Saint-Martin-d’Uriage à Pontcharra : par Revel, Domène, Saint-Jean-le-Vieux, La-Combe-de-Lancey, Villard-Bonnot-Lancey, Laval, Le-Champ-près-Froges, Theys, Tencin, La Pierre, Goncelin, Saint-Pierre-d’Allevard, Allevard, Pinsot, Le Cheylas, Pontcharr, Saint-Maximin et la route des balcons de Belledonne.

Le Guide propose également une page sur le patrimoine industriel ainsi qu’une page sur les monuments classés. Il fournit les cordonnées des associations, offices de tourisme et mairies locales.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le via notre Bon de commande.

48 pages, 2e trimestre 2005.

 

Publié en partenariat avec la Fondation Marius Berliet, cet ouvrage, à l’image du Guide n°9, revient sur l’histoire de l’automobile à Lyon. Il présente la villa Berliet, l’évolution des automobiles de 1895 à 1939, celle des véhicules industriels de 1909 à 2000, celle des moteurs de 1894 à 2000, le matériel ferroviaire, les exportations de l’entreprise, les usines… et les hommes, la formation professionnelle et les contrats historiques de l’industrie automobile lyonnaise.

39 pages, 4e trimestre 2002.

 

La fédération d’association Patrimoine des Pays de l’Ain a rédigé ce trente-quatrième Guide du patrimoine rhônalpin. Il se compose de dix chapitres qui détaillent l’histoire et le rôle des moulins pour le territoire :

  • La moulin, au fil des siècles.
  • Le meunier  : son métier, son rôle social.
  • Le moulin au fil de l’eau.
  • Implantation et abords.
  • De la roue à la turbine.
  • Du grain à la farine.
  • Le moulin à l’huile.
  • Les différents usages du moulin.
  • Les scieries.
  • De la télémécanique à l’hydroélectricité.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Commandez-le via notre Bon de commande.

35 pages, 3e trimestre 2001.

 

Cette seconde édition de l’annuaire des associations de Patrimoine Rhônalpin fournit les coordonnées des 250 structures et individus adhérents en 1998. Il donne également les coordonnées des associations nationales (Vieilles Maisons Françaises, La Demeure Historique, Maisons Paysannes de France, la Fondation du Patrimoine), des représentants de l’Etat en région et la commission Culture du Conseil régional. Enfin il indique les membres des comités départementaux du tourisme, des architectes en chef des monuments historiques (ACHM) et des architectes des bâtiments de France (ABF).

Bien qu’inexacte aujourd’hui, cette liste donne un aperçu du paysage patrimonial rhônalpin en 1998.

73 pages, 3e trimestre 1998.

 

Ce trente-deuxième Guide rhônalpin du patrimoine a été rédigé par l’Association du carillon rhônalpin. Il présente 57 carillons répartis sur les huit départements de la région Rhône-Alpes.

33 pages, 2e trimestre 1998.

 

Cet ouvrage a été rédigé en collaboration avec EDF en Rhône-Alpes. Il a pour volonté d’explorer les rapports entre électricité et patrimoine. Il s’agit notamment d’expliquer les rôles de chacun, afin que le dialogue puisse s’ouvrir. Il s’agit surtout de discuter de l’intégration visuelle des éléments électriques au sein des bâtiments et sites patrimoniaux.

Le ton de cet ouvrage, très pratique, le place comme précurseur de la collection Vademecum.

65 pages, 2e trimestre 1997.

 

Ce trentième Guide a été réalisé par l’amicale du personnel du centre hospitalier de Roanne et la Société des amis des arts de Charlieu avec le concours du Conseil général de la Loire.

Après un chapitre introductif, l’ouvrage présentes plusieurs sites : l’hôpital de Bourg-Argental, celui de Saint-Bonnet-le-Château, la maison de retraite d’Ussons-en-Forez, les établissements de Saint-Etienne, le centre hospitalier du Pays du Gier, la maison d’accueil de Saint-Just-Saint-Rambert, l’hôpital de Saint-Galmier, les hôpitaux montbrisonnais, l’hôpital de Champdieu, le centre hospitalier de Feurs, de Roanne, la maison de Perreux, et le musée hospitalier de Charlieu.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Commandez-le via notre Bon de commande.

35 pages, 1er trimestre 1997.

 

Cet ouvrage regroupe les actes des troisièmes assises régionales du patrimoine, qui se sont tenues le samedi 9 décembre 1995 à Charbonnières. Ces assises ont été organisées par Patrimoine Rhônalpin.

Il présente la synthèse des trois ateliers : Patrimoine et travail-emploi, Patrimoine et tourisme, Patrimoine et environnement. Dix propositions ont été formulées autour de ces thématiques.

25 pages, 1er trimestre 1996.

 

L’Association Lyonnaise de Sauvetage des Sites Archéologiques Médiévaux (ALSSAM) a rédigé cet ouvrage avec le concours des Musées des Pays de l’Ain, de la ville de Pont-de-Vaux et de la ville de Vonnas.

Le guide propose un circuit passant par : Vonnas, Perrex, le Moulin Grand, Saint-Jean-sur-Veyle, Saint-Cyr-sur-Menthon, Saint-André-de-Bâgé, Chevroux, Saint-Jean-sur-Reyssouze, le château de Mareste, Gorrevod et Pont-de-Vaux.

35 pages, 1er trimestre 1996.

Ce vingt-septième Guide a été rédigé par l’Association Histoire et Patrimoine du Pays Voironnais (AHPPV).

Cet ouvrage propose neuf parcours au sein du pays voironnais :

  • Flânerie dans Voiron ;
  • Point de vue sur le Voironnais : la tour de Vouise;
  • L’étrange route du Bret ;
  • Autour du lac de Paladru ;
  • Le tour de Baracuchet ;
  • Circuit des châteaux ;
  • Autour de Voreppe ;
  • De La-Silve-Bénite au château de Virieu ;
  • Au pays de la noix de Grenoble.

35 pages, 4e trimestre 1994.

Le Groupement Régional Touristique du Beaujolais (GRTB) a rédigé ce vingt-sixième numéro des Guides rhônalpins du patrimoine. Il porte le sous-titre de Patrimoine et paysages.

L’ouvrage propose huit circuits :

  • autour de Saint-Rigaud, château d’eau du Beaujolais ;
  • entre Sornin et Grosnes ;
  • le bassin supérieur de l’Azergues ;
  • le circuit des filatures ;
  • entre Trambouze et Reins, passé et présent ;
  • Amplepuis, massif des Molières, forêt de Brou ;
  • en direction des sauvages ;
  • les hauteurs de Tarare.

35 pages, 2e trimestre 1994.

 

Ce vingt-quatrième numéro des Guides rhônalpins du patrimoine est rédigé par l’association La Casamaures d’hier et d’aujourd’hui et le Fil d’Ariane.

Après deux chapitres introductifs, Les amours méconnues de l’Isère et du ciment et Histoire de la spécificité iséroise, le guide propose trois parcours dans l’agglomération grenobloise.

  • Ciments, cimentiers, cimenteries  : cimenteries de Voreppe, de Saint-Egrève et Carrières et usines de la Porte de France à Grenoble.
  • Ciment de la foi : église Saint-Bruno de Voiron, église Saint-Bruno de Grenoble, école de l’Aigle (Grenoble), chapelle Notre-Dame réconciliatrice (Grenoble), et couvent Notre-Dame de la Délivrance à Saint-Martin-d’Hères.
  • Ciment et industrie : moulin de la Frise, maisons ouvrières, ancienne ganterie Perrin et Hôtel Perrin à Grenoble, établissement Dulac et Bessiron à Pont-de-Claix, établissement Neyret-Beylier à Saint-Martin-d’Hères et maison Bergès à Lancey.
  • Ciment et trompe-l’oeil : château de Beaurevoir à Sassenage, villa rue d’Alembert et immeuble boulevard Gambetta à Grenoble, tombe Berthollet et Bianchi au cimetière Saint-Roch, et station thermale d’Uriage-les-Bains.
  • Ciment science : ancien siège des ciments de la porte de France, école des Beaux-Arts, ancienne faculté des sciences et lettres et tour Perret à Grenoble.
  • Ciment de la République : vespasiennes, trottoirs en ciment et pilier de portail à Grenoble, pont sur le Drac à Pont-de-Claix, école maternelle à Vizille, hôpital civil de La tronche et mairie-groupe scolaire de Villard-Bonnot.

L’ouvrage se conclut bien entendu par la présentation de la Casamaures à Saint-Martin-le-Vinoux.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Commandez-le via notre Bon de commande.

35 pages, 1e trimestre 1994.

Comme le Guide n°17, cet ouvrage a été rédigé par la Société française d’histoire des hôpitaux et avec le concours du Conseil Général de la Savoie.

Après un article sur la tradition hospitalière en Savoie, le Guide présente les établissements hospitaliers de Chambéry (Hôtel-Dieu, Hôpital de la Charité et la maison Saint-Benoit), les établissements pour malades mentaux (Betton, Bassens et Bressieux), la tradition hospitalière d’Aix-les-Bains (hôpital et thermes nationaux) et les hôpitaux de la combe de Savoie (Montmélian, Saint-Pierre-d’Albigny), de Tarentaise (Albertville, Moûtiers, Bourg-Saint-Maurice), de Maurienne (Aiguebelle, Saint-Michel-de-Maurienne, Saint-Jean-de-Maurienne) et du passage des cols (hospice du Mont Cenis, hôptla et chapelle Saint-Nicolas-du-Mont-Cenis et hospice du Petit Saint-Bernard).

35 pages, 4e trimestre 1993.

Comme son nom l’indique ce Guide fournit les coordonnées des 200 associations adhérentes à Patrimoine Rhônalpin en 1993. Il donne également les coordonnées des délégations départementales d’associations nationales (Vieilles Maisons Françaises, La Demeure Historique, Maisons Paysannes de France). Enfin il indique la composition du Collège régional du patrimoine et des sites (CRPS), de la Commission régionale du patrimoine historique archéologique et ethnologique (COREPHAE), des comités départementaux du tourisme et des architectes des bâtiments de France (ABF).

Bien qu’inexacte aujourd’hui, cette liste donne un aperçu du paysage patrimonial rhônalpin en 1993.

67 pages, 4e trimestre 1993.

Ce vingt-deuxième numéro des Guides rhônalpins du patrimoine a été rédigé par la délégation départementale Vieilles Maisons Françaises de l’Ardèche et la Société de Sauvegarde des Monuments Anciens de l’Ardèche.

Six itinéraires sont proposés.

  • En remontant le temps : de Privas à Alba : Privas, Baix, Cruas, Meysse, Rochemaure, Melas, Alba, Valvignères, Saint-Thomé, Viviers, Larnas, Saint-Montan, et Bourg-Saint-Andéol.
  • L’Ardèche au beurre, Ardèche des pâturages : Tournon, Serrières, Champagne, Colombier-le-Cardinal, Annonay, Quintenas, Saint-Romain-d’Ay, Veyrines, Lalouvesc, Nozières, Lamastre, Saint-Basile, Le Crestet et Colombier-le-Vieux.
  • La Cévenne autour d’Aubenas : Aubenas, Pont-de-Labeaume, Montpezat-sous-Bauzon, Burzet, Thueyts, Jaujac, Largentière, Vinezac, Villeneuve-de-Berg.
  • L’Ardèche à l’huile… d’olive : Vogüé, Balazuc, Ruoms, Vallon-Pont-d’Arc, Joyeuse, Les Vans, Gravières, Thines, Banne, et Berrias.
  • Du rivage aux Boutières : Saint-Péray, Soyons, Charmes, Beauchastel, Le Cheylard, Saint-Martin-de-Valamas, Saint-Clément, Saint-Agrève, Vernoux et Boffres.
  • Du Gerbier-de-Jonc au Mézenc, toits de genêts et toits de lauses : Sainte-Eulalie, Le Béage, Borée, Sagnes-et-Goudoulet, Usclades-et-Rieutord, et Abbaye de Mazan.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Commandez-le via notre Bon de commande.

35 pages, 3 trimestre 1993.

 

Des utilisations nouvelles pour des bâtiments anciens

Ce vingt-et-unième Guide prend un format particulier : c’est un beau livre en format A4. Rédigé avec la collaboration d’Art et Archéologie de France, il est dirigé par Régis Neyret et Jean-Luc Chavent. Après une introduction de Bernard Reichen, intitulée Pour une éthique de l’intervention en tissu ancien, 100 sites reconvertis sont présentés sur les huit départements de la région Rhône-Alpes.

Cet ouvrage sera mis en ligne prochainement.

136 pages, décembre 1992.

 

Cinq structures ont co-rédigé ce Guide : l’Observatoire des lacs alpins, l’Ecomusée de la pêche de Thonon, la Fondation Ripaille, la Maison de Pays d’Art et d’Histoire des Trois-Vals, lac de Paladru et l’aquarium Maison du lac.

Comme son titre l’indique, il propose la découverte de cinq grands lacs alpins :

  • le lac de Paladru : Charavines, La Grange de Louisais, le Donjon du château de Clermont, Bilieu, Paladru, le port à sec de la Bourgealière, le Pin, la Courrerie de la Silve Bénite et les châteaux de Pupetières, de Virieu et de Longpra ;
  • le lac d’Aiguebelette : Nances, Aiguebelette, Lépin-le-Lac, Saint-Alban-de-Montbel, et Novalaise ;
  • le lac du Bourget : Aix-les-Bains, Tresserve, Brison-Saint-Innocent, Brison-les-Oliviers, Chindrieux, la Chautagne, Portout-Chanaz, Saint-Pierre-de-Curtille, Bourdeau, Viviers-du-Lac, Le-Bourget-du-Lac, et Chambéry ;
  • le lac d’Annecy : Le Semnoz, les Gorges du Fier et le château de Montrottier, Sévrier, Saint-Jorioz, Doussard, Talloires, le col de la Forclaz, et Menthon Saint-Bernard ;
  • le lac Léman : Chens-sur-Léman, Nernier, Yvoire, Ballaison, Excenevex, Thonon, Vongy, Amphion, Evian et Meillerie.

Il propose également des informations sur des thématique variées : architecture et habitat, archéologie lacustre, pêche professionnelle, lacs et littérature, et le milieu naturel.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Commandez-le via notre Bon de commande.

39 pages, 2e trimestre 1992.

 

Ce dix-neuvième exemplaire des Guides rhônalpins du patrimoine a été rédigé par la Fondation des Pays de Savoie et la Société Savoisienne d’histoire et d’Archéologie.

Après une présentation de l’architecture des clochers à bulbe, l’ouvrage propose des itinéraires au coeur des pays savoyards.

  • Du lac Léman à Morzine : Yvoire, Sciez, Thonon, Ripaille, Abondance, Montriond et Morzine.
  • La vallée du Griffre ou la vallée des Chapelles : Mieussy, Taninges, Samoëns, Chantemerle, Le Mont, Sixt l’Abbaye, le Fay, Salvagny, et Passy.
  • de Cluses à Cluses par monts et par vaux : Scionzier, Mont-Saxonnex, Pincru, Le Reposoir, Le Cjinaillon, Le Grand Bornand et Entremont ; La Clusaz, La Giettaz-Flumet, Saint-Nicolas-la-Chapelle, Chaucisse, Megève, Combloux et Cordon.
  • Promenade dans la Beaufortain : Notre-Dame-de-Bellecombe, Hauteluce, Beaufort, Arêches, Boudin, Villard-sur-Doron et Conflans-Albertville.
  • Autour du Mont Blanc : Saint-Gervais, Saint-Nicolas-de-Véroce, Les Contamines-Montjoie, Notre-Dame-de-la-Gorge, Les Houches, Chamonix et Argentières.

35 pages, 2e trimestre 1992.

 

Plusieurs structures se sont regroupées pour rédiger ce dix-huitième numéro des Guides rhônalpins du patrimoine : les Amis des Arts de Charlieu, les Amis de l’abbaye de la Bénisson-Dieu et le musée Alice Taverne.

Plusieurs abbayes sont décrites : Charlieu, La Bénisson-Dieu, Ambierle, mais aussi Crozet, La Pacaudière, et Saint-Haon-le-Châtel.

27 pages, 2e trimestre 1992.

 

Cet ouvrage a été rédigé par la Société française d’histoire des hôpitaux avec le concours du Conseil Général de l’Ain, de la ville de Bourg-en-Bresse et de la Caisse des dépôts et des Consignations.

Après quelques repères chronologiques sur l’histoire du département, le guide propose plusieurs articles :

  • La tradition hospitalière de l’Ain ;
  • Le fonctionnement des hôpitaux d’autrefois et le personnel ;
  • Les principaux hôpitaux de l’Ain (Bâgé-le-Châtel, Belley, Bourg-en-Bresse, Châtillon-sur-Chalaronne, Gex, Montluel, Nantua, Pont-de-Vaux, Pont-de-Veyle, Thoissey, et Trévoux) ;
  • Autres hôpitaux anciens ou modernes de l’Ain ;
  • Les différentes formes des pots de pharmacie.

35 pages, 2e trimestre 1991.

 

Ce seizième numéro des Guides rhônalpins du patrimoine a été rédigé par l’association LIGER, fédération des sociétés savantes et culturelles du département de la Loire. Il propose plusieurs itinéraires de visites :

  • Autour de Roanne : Charlieu, La Bénisson-Dieu, La Pacaudière, Le Crozet, Ambierle, Saint-Haon-le-Chatel, Saint-Just-en-Chevalet et Saint-Marcel-de-Félines.
  • Autour de Feurs : Salt-en-Donzy, Pouilly-les-Feurs, Pommiers, Saint-Germain-Laval, Boen-sur-Lignon, Sauvain, Cervières, La Bastie d’Urfé, Montverdun et Champdieu.
  • Autour de Montbrison : Saint-Romain-le-Puy et Sury-le-Comtal.
  • Autour de Saint-Etienne : Chambles.
  • Autour de Firminy : Malleval.

Il indique également des parcours thématiques : croisières, édifices romans, églises ogivales, Renaissance, XVIIe siècle, XVIIIe siècle, contemporain, ensembles industriels, fresques, musées et écomusées, sites et belvédères, ski, villages fleuris, et villages fortifiés.

31 pages, 2e trimestre 1991.

 

Cet ouvrage regroupe les actes des deuxièmes assises régionales du patrimoine, qui se sont tenues le samedi 24 novembre 1990 à l’Isle d’Abeau. Ces assises ont été organisées par Patrimoine Rhônalpin avec le concours de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Région Rhône-Alpes, la Caisse Nationale des Monuments Historiques et des Sites et du Crédit Foncier de France.

On y lit notamment les 20 résolutions prises pour le patrimoine rhônalpin à l’issue des travaux en ateliers :

  • animation, échanges, tourisme culturel ;
  • gestion, financement ;
  • formation – restauration, chantiers, classes du patrimoine ;
  • communication, information, documentation ;
  • culture technique et savoir-faire.

35 pages, 1er trimestre 1991.

 

Ce guide a été publié sous l’impulsion de l’association Valorisation Active de Rhône-Alpes (VALORA), qui à l’époque des Jeux Olympiques d’Hiver d’Albertville, a voulu faire connaître la dynamique de l’entreprenariat rhônalpin et son histoire.

Il propose donc un tour d’horizon des musées techniques, scientifiques et industriels existants sur les huit départements de Rhône-Alpes : aliments, hydroélectricité, médecine, mines, textile, cinéma, imprimerie, chimie, sport, etc.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Commandez-le via notre Bon de commande.

Ce Guide a une version anglaise, 50 Rhonalpin Technical Museums (bientôt en ligne).

36 pages, 2e trimestre 1990.

Ce quatorzième numéro des Guides du patrimoine rhônalpin est rédigé en lien avec l’Office de tourisme des Monts de Tarare, le syndicat d’initiative du canton de l’Arbresle et l’association l’Araire.

Il propose plusieurs itinéraires à la découverte du patrimoine des Monts d’Or :

  • Autour de Mornant, sur le plateau et les monts ;
  • Autour de Saint-Laurent-de-Chamousset, à la rencontre d’un paysage rural ponctué de chapelles, de châteaux et de belles fermes ;
  • Tarare et ses alentours ;
  • L’Arbresle et ses alentours, notamment par le domaine de l’abbaye de Savigny et les carrières de Glay ;
  • Autour de Vaugneray, à travers le plateau lyonnais et les crêtes.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Commandez-le auprès de l’Araire.

35 pages, 2e trimestre 1990.

 

Le guide n°13 a été rédigé par la Renaissance du Vieux Lyon. Outre l’histoire du quartier, on y découvre les éléments les plus remarquables du centre ancien selon trois itinéraires : de Saint-Jean à Saint-Paul, de Saint-Paul à Saint-Jean, et de Saint-Jean à la quarantaine. Le guide est très richement illustré avec des clichés d’Yves Neyrolles.

Ce Guide a une version anglaise, Images of Old Lyon (bientôt en ligne).

36 pages, 1990.

 

Ce guide a été rédigé par l’Office de tourisme de Villefranche-sur-Saône, l’Office culturel et touristique d’Anse, les Amis de Salles en Beaujolais et la Société d’archéologie du Beaujolais. Il propose onze circuits touristiques en Beaujolais :

  • Sur les hauteurs du Beaujolais, par la route des cols ;
  • Le vin du Beaujolais, exploration du vignoble ;
  • De Beaujeu à Belleville, la vallée de l’Ardières, berceau des sires de Beaujeu ;
  • Villefranche, capitale administrative et économique ;
  • Environs de Villefranche, du côté de Montmelas ;
  • Environs de Villefranche, du côté de Jarnioux ;
  • Anse et ses riants coteaux ;
  • Chazay d’Azergues et sa couronne d’églises romanes ;
  • Les forteresses du pays des Pierres Dorées ;
  • Au delà des monts ;
  • Le Beaujolais de la RN 6.

Ce Guide a une version anglaise, Discovering the Beaujolais Heritage (bientôt en ligne).

44 pages, 4e trimestre 1988.

Sous-titre : 1975-1985 – Vieux-Lyon Vieil Annecy Vieux Chambéry

Ce guide se fait l’écho d’une étude menée par Patrimoine Rhônalpin pour la Délégation Régionale à l’Architecture et à l’Environnement autour des trois secteurs sauvegardés et des associations qui les animent. Le but était d’établir une grille comparative de ces trois politiques publiques. Ce sont les résultats de cette étude ainsi que l’analyse qui en découle qui est proposée dans cet ouvrage.

32 pages, 4e trimestre 1988.

 

Edité avec le soutien du Comité d’expansion et d’aménagement de la Matheysine, ce guide a pour objet le Pays de La Mure en Isère. Ce territoire a la particularité de s’être construit au cours du XIXème siècle sur deux activités principales : la mine et l’agriculture. Ce développement a été soutenu par l’installation d’un chemin de fer, de Saint-Georges-de-Commiers à La Mure (SGLM) qui en 1988 fête ses 100 ans. Outre le récit de cette histoire, le guide présente aussi les sites touristiques environnants : Laffrey et ses lacs, Corps et Le Beaumont, Le Valbonnais, la Pierre Percée, le lac du Monteynard, la Motte-d’Aveillans, L’Alpe-du-Grand-Serre, et le Musée de la Révolution Française.

 

32 pages, 1er trimestre 1988.

 

Publié en partenariat avec la Fondation Marius Berliet, cet ouvrage revient sur l’histoire de l’automobile à Lyon. De la fin du XIXe siècle à nos jours, découvrez le génial avant-train Latil, la Berliet 22 HP type AI9, le légendaire CBA Berliet, le Renault TN 6 ou encore le T 100.

Ce Guide a une version anglaise, Discovering the industrial past (bientôt en ligne).

32 pages, septembre 1988.

 

Ce Guide n°8 est un ouvrage collectif coordonné par Patrimoine Rhônalpin. Il propose un itinéraire de découverte de ce territoire très particulier : Trévoux, Cibeins, Misérieux, Ars, Villeneuve, Châtillon-sur-Chalaronne, Villars-les-Dombes, Le Plantay, Notre-Dame-des-Dombes. Il permet de faire connaissance avec l’architecture locale, le pisé, les briques rouges, et son histoire, les poypes et les étangs.

36 pages, 4e trimestre 1987.

Ce Guide n°7 est le fruit d’une synergie entre Patrimoine Rhônalpin, la Société de sauvegarde de la nature, des sites et des monuments anciens de la Savoie, la Société savoisienne d’histoire et d’archéologie, les Amis de Hautecombe et les Amis du Prieuré. Il propose plusieurs itinéraires dans le vieil Aix-les-Bains, à la découverte des hôtels particuliers, du patrimoine thermal, religieux ou encore funéraire, et autour du lac du Bourget.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Commandez-le via notre Bon de commande.

32 pages, septembre 1986.

 

Cet ouvrage a été publié dans la collection Guides archéologiques de la France. Il a été rédigé par Monique Jannet-Vallat, Roger Lauxerois et Jean-François Reynaud, en partenariat par Patrimoine Rhônalpin, le Ministère de la culture et de la communication et la ville de Vienne.

Il présente l’histoire de la ville, et l’épistémologie des recherches pour construire cette connaissance historique, une topographie de la ville du IVe et VIIIe siècle et un itinéraire de visite à travers les églises de Vienne.

Cet ouvrage sera mis en ligne prochainement.

79 pages, 1986.

 

Ecrit en partenariat avec Vieilles Maisons Françaises de l’Isère et la commune de Saint-Antoine-l’Abbaye, cet ouvrage revient sur l’histoire de l’abbaye et du village de Saint-Antoine-en-Dauphiné. On y découvre en parallèle le développement de la commune, de l’ordre des Antonins et la mise en place du système hospitalier. A travers la lecture du paysage et de l’urbanisme, ainsi qu’à travers l’architecture et les décors des demeures à proximité, on prend conscience de l’influence de l’Abbaye sur le territoire. Ce Guide présente également des propositions de balades et de randonnées.

32 pages, novembre 1990.

 

Ce numéro a été publié en partenariat avec l’Ecomusée du Roannais. Il traite d’une thématique qui n’a cessé de prendre de l’ampleur au fils des années, le patrimoine et l’archéologie industrielle. Il s’arrête sur plusieurs sites de la région de Roanne, notamment autour de la filière textile. On y trouve notamment : Amplepuis, Bussières, Cours-la-Ville, Régny, Riorges, Roanne, Saint-Just-la-Pendue, Saint-Victor-sur-Rhins, Tarare, Thizy, Bourg-de-Thizy et Violay.

36 pages, février 1985.

 

Ce Guide présente une brève histoire de la ville de Bourg-en-Bresse et invite à la balade urbaine à travers ses rues anciennes, sa collégiale, ses places, ses hôtels particuliers, son Hôtel-Dieu et, bien sûr, le monastère de Brou.

36 pages, novembre 1985.

Lugdunum, capitale des Gaules sous l’empire romain, était entourée plus de 200 kilomètres d’aqueducs pour permettre à sa population de couvrir ses besoins en eau. La région lyonnaise actuelle a ainsi hérité de nombreux vestiges de ces grands équipements : les aqueducs du Gier, de Brévenne, de l’Yzeron et du Mont d’Or. L’ouvrage propose deux parcours plus ou moins longs pour découvrir ce patrimoine.

28 pages, avril 1989.

 

Publié en lien avec les Vieilles Maisons Françaises (VMF) de l’Isère, ce guide propose un circuit à travers le département à la découverte des parcs et demeures, souvent méconnus et pourtant bien conservés. Outre les monuments privés, Montséveroux, Septeme, Moidière, Le Passage, Longpra, Virieu, Bressieux, Sassenage, Serviantin, Le Touvet, Le Fayet, Château-Bayard, Tencin, Vizille, le livret propose de visiter des villes étapes sur le voyage : Vienne, La-Côte-Saint-André, Saint-Antoine, Voiron, Grenoble et La-Tour-du-Pin.

Une version du texte a également été publiée en anglais.

32 pages, août 1987.

 

Découvrez le premier des Guides rhônalpins du patrimoine consacré aux chantiers bénévoles mis en place massivement par les associations ardéchoises dans les années 1980. Suivez donc ces bénévoles à travers les communes de Soyons, Beauchastel, Celles-les-Bains, Nieigles, Meyras, Lussas, Le-Viel-Audon, Grospierres, Banne, La-Baume-de-Ronze, Saint-Montan, Viviers, Saint-Thomé, Alba, Cruas,…

 

28 pages, octobre 1984.