Patrimoine et accessibilité

Journée d’étude 2013

Cette journée propose un questionnement autour de l’accessibilité du patrimoine à tous les publics. Elle pose le cadre législatif (loi du 5 février 2005 avec applicable en 2015 – puis décalée) mais propose aussi un certain nombre de retours d’expériences autour des problèmes de mobilité. Elle revient aussi sur les procédés muséographiques permettant la médiation pour tous publics.

Consultez le programme

Consultez le dossier participant

La troisième réunion de la commission Patrimoine industriel a lieu au Conservatoire des véhicules Berliet (Le Montellier, Ain), le mercredi 2 octobre 2013.

La réunion se déroule dans la matinée. On y évoque notamment le projet Ensemble industriel remarquable : la fiche de recensement a été établie et est prête à être diffusée. Un groupe de travail est également constitué autour de la problématique des Magasins généraux, lieux de stockage d’urgence en réponse aux besoins ponctuels vis à vis des démolition de patrimoine industriel.

En fin de réunion Xavier Spertini, photographe, présente ses travaux de visite virtuelle en 360°.

L’après-midi est consacrée à la visite du Conservatoire des véhicules Berliet par Monique Chapelle.

Consultez la convocation

Consultez le compte-rendu

 

Le quatrième Pique-nique patrimonial de Rhône-Alpes a lieu le 1er juin 2013 au Château de Clermont (commune de Clermont-en-Genevois, Haute-Savoie).

Le château de Clermont est l’unique témoignage d’une architecture Renaissance en Haute-Savoie datant de 1580. Avant de devenir le monument qu’il est aujourd’hui, ce fût d’abord un château comtal du Moyen-âge qui se dressait au sommet d’un crêt molassique dominant l’ancien bourg, également fortifié. Il surveillait la route de Chambéry à Genève, ainsi que le carrefour des routes vers Seyssel à l’ouest, et vers Sallenôves à l’est.

L’évêque de Bagnorea y fit construire sa résidence en s’inspirant du travail des architectes italiens, en mêlant aux influences du Moyen-Âge, celles de la Renaissance. En 1949, il est classé monument historique, et devient propriété du Conseil général en 1966.

Plusieurs animations rythment la journée : le kiosque des libraires, des démonstrations de taille de pierres par la Société des maçons de Samoëns, des saynètes en patois, un intermède musical assurée par Bus 21 Création et Cie, et une projection proposée par la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain.

Trois visites guidées occupent l’après-midi : le château, le site médiéval, et l’église néo-classique de Clermont. Une visite libre de l’exposition temporaire « Châtoscope » est également possible.

Pour prolonger la journée, une visite guidée des Caves de Lambert à Seyssel et un concert organisé par le Conseil général de la Haute-Savoie sont proposés aux participants.

Le buffet de midi est garni par les dons des partenaires du goût :

Consultez l’invitation
Consultez le communiqué de presse
Consultez le dossier de presse

Copyright des photographies 1 à 4 et 7 et 8 : Y. Neyrolles
Autres photographies Patrimoine Rhônalpin, tous droits réservés.

Pour sa neuvième édition, la commission Patrimoine funéraire se réunit à Vénissieux, le jeudi 16 mai 2013, sur l’invitation de l’association Viniciacum.

La réunion de la matinée a lieu au foyer communal. Elle permet la présentation de plusieurs initiatives : la publication de la brochure Patrimoine et cimetières suite au colloque du 25 octobre 2011, la publication de Lyon et ses cimetières publiée par Dominique Bertin, la préparation du bicentenaire de Loyasse, la publication de l’association La Fontanière sur les cimetières de Sainte-Foy-les-Lyon et de La Mulatière, le projet de travail de Sauvegarde et Embellissement de Lyon pour une publication future, la restauration de la tombe mauresque du cimetière de Caluire, la démarche de la l’association La Licorne de Châtillon-d’Azergues qui a été primée par la Fondation du patrimoine et la Société de Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF) par le Prix patrimoine funéraire.

La visite du cimetière de Vénissieux occupe l’après-midi. Gérard Petit invite les participants à découvrir notamment les tombes des rosiéristes célèbres de la commune et les massifs de roses plantés en leur honneur par l’association.

Consultez la convocation

Consultez le compte-rendu

La cinquième réunion de la commission Patrimoine et mémoire militaires réunit les participants au Château de Montrottier (Lovagny, Haute-Savoie), sur l’invitation de l’Académie Florimontane, le samedi 27 avril 2013.

Les travaux questionnent la possibilité de l’établissement d’une carte militaire régionale, la création d’un kiosque des associations du patrimoine militaire et surtout d’une publication autour des Monuments aux morts de la Grande Guerre. La réunion est aussi l’occasion d’une présentation de l’Union des Fortifications de l’Agglomération Lyonnaise par Bruno Morel, architecte du patrimoine.

L’après-midi permet la visite du Château de Montrottier et notamment de sa collection d’armes.

Consultez la convocation

Consultez le compte-rendu

Ce troisième Kiosque des musées locaux et lieux de collection a lieu le jeudi 4 avril 2013 à la Maison du Fleuve Rhône (Givors, Rhône).

La matinée est consacrée aux échanges entre les structures participantes : de documentation, d’expositions, jusqu’aux prêts d’objets.

L’après-midi est l’occasion d’une table ronde sur la méthodologie de l’exposition, par Agnès Lory, commissaire d’exposition à la Maison du Fleuve Rhône. Elle se poursuit par une visite de l’exposition en place « Idées Barges ».

La journée se termine avec, pour ceux qui le souhaitent, une visite de l’exposition sonore Tutti Brutti, collecte de sons par le Centre des Musiques Traditionnelles de Rhône-Alpes (CMTRA), à La Mostra de Givors.

Consultez l’invitation

Consultez le communiqué de presse

Consultez l’article du Progrès

 

Cet ouvrage correspond aux actes du colloque éponyme tenu le mardi 25 octobre 2011 au siège d’EDF à Lyon, par les associations de la Société de protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF) et Patrimoine Rhônalpin.

Il a été vendu avec un CD-ROM contenant les diaporamas des intervenants. Vous pouvez les consultez ici :

12 pages, 2e trimestre 2013.

 

Cette deuxième réunion permet de faire émerger trois objets de travail pour la commission : la mise en place d’un label Ensemble industriel remarquable, la réflexion autour de la création de Magasins généraux et l’intérêt renouvelé pour la thématique du ferroviaire.

C’est aussi l’occasion de présenter l’exposition La Fabrique de l’Innovation prévue pour le mois de novembre 2013 à la bibliothèque municipale de Lyon ; et le label Maisons des illustres.

Consultez la convocation

Consultez le compte-rendu

Journée d’étude 2013

Pendant longtemps, la notion de patrimoine a été mise en exergue dans une dimension mythique et monumentale servant à reconstruire a posteriori l’histoire de France, construisant ainsi la vision nationale des grandes oeuvres de l’humanité à transmettre.

Le patrimoine se veut aujourd’hui plus proche des citoyens et fait l’objet d’une demande sociale croissante : de nombreux groupes sociaux se saisissent de l’idée patrimoniale dans le cadre de projets de requalification et de valorisation d’espaces publics, d’actions d’insertion sociale et professionnelle, mais aussi pour réunir les populations d’un territoire autour de la notion de bien commun.

La question du lien social est au coeur de l’ensemble des politiques de la Région Rhône-Alpes, qui est ainsi heureuse d’accueillir, comme elle le fait chaque année dans le cadre de son partenariat avec l’association « Patrimoine Rhônalpin », cette journée d’étude qui permettra de réunir l’ensemble des acteurs intervenant dans les différents champs que recoupe cette notion, afin d’illustrer par des exemples concrets en quoi la notion de patrimoine constitue l’un des socles de la cohésion sociale.

Consultez le programme

Consultez le dossier participant

 

Patrimoine Rhônalpin p.2-5 – Les prix du patrimoine rhônalpin 2012. EDF en Rhône-Alpes et le patrimoine. Caroline Cabannis créatrice du Trophée EDF. Remise des Prix du patrimoine 2012. Actualités des commissions. Une nouvelle identité visuelle pour Patrimoine Rhonalpin. Les 10 ans du Trophée CAPEB. Nos adhérents sont formidables

Dossier p.6-9 – La protection des monuments historiques en Rhône-Alpes de 1840 à aujourd’hui. « Ok », écrivit le ministre… Il y a cinquante ans, la Loi Malraux a sauvé le Vieux Lyon, par Régis Neyret, fondateur de Patrimoine Rhônalpin. 3 questions à…

Faire-savoir p.10-11 – Les deux derniers ouvrage de la collection « Les guides du patrimoine rhônalpin ». Colloque et partenariats. Publications

Focus p.12 – Vallée d’Aulps : un site monastique médiéval réhabilité