Quelle ville, quelle campagne demain ?

Journée d’étude 2012

Une lecture appliquée de la législation de l’urbanisme

Cette journée d’information s’est couplée d’un atelier de la fédération nationale Patrimoine Environnement.

Alternance oblige, les membres des associations, les élus, comme les praticiens, s’interrogent sur l’application des nouveaux textes modifiant les Codes Rural, de l’Urbanisme et de l’Environnement, dont l’encre était à peine sèche et sur ceux que préconisent la récente Conférence environnementale. Il s’agit toujours de distinguer les espaces définitivement voués à la campagne et ceux destinées à l’urbanisation. Il faut aussi toujours répondre à la question : Comment sur un espace restreint, densifier, poursuivre l’urbanisation, s’interroger sur la construction en hauteur, notamment dans les quartiers historiques ?

Elle s’est déroulée au Fort de Vaise (Lyon 9e).

Consultez le programme

Du Moyen-Âge à la cité industrielle. Un guide dans l’Ardèche et la Drôme rhodaniennes : Bourg-Saint-Andéol, Châteauneuf-du-Rhône, Donzère, La Garde-Adhémar, Rochemaure, Saint-Montan, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Viviers.

Ce Guide n°45 a été dirigé par Yves Esquieu et leCentre International Construction et Patrimoine (CICP) de Viviers.

Ce guide invite à une déambulation de part et d’autre du Rhône dans le sud de l’Ardèche et de la Drôme, pour découvrir les demeures et donc les manières d’habiter de nos ancêtres depuis le XIIe jusqu’à la première moitié du XXe siècle. Des petites villes comme Viviers, Bourg-Saint-Andéol, Saint-Paul-Trois-Châteaux mais aussi des bourgs plus modestes sont riches en habitations caractéristiques des siècles passés. On s’intéressera aussi bien aux maisons populaires ne comportant qu’une pièce unique d’habitation qu’aux hôtels particuliers vastes et luxueux dont la Maison des Chevaliers à Viviers ou l’hôtel Nicolaï à Bourg- Saint-Andéol pour la Renaissance et le palais épiscopal de Viviers ou l’hôtel Doize de Bourg-Saint-Andéol pour le XVIIIe siècle sont les représentants. Ce périple invite aussi à découvrir une de ces cités ouvrières qui ont marqué la fin du XIXe siècle, celle de Lafarge où un effort de remise en valeur a été amorcé. Au gré de la lecture, on pourra aussi profiter des pages de synthèse concernant aussi bien l’éclairage que la distribution ou que l’alimentation en eau dans ces demeures.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le auprès du Centre International Construction et Patrimoine (CICP) de Viviers.

60 pages, 3e trimestre 2012.

 

La huitième commission Patrimoine funéraire a lieu le jeudi 13 septembre 2012 à Romans-sur-Isère, sur l’invitation de Jacques Mazade, président des Amis de Saint-Barnard et du calvaire des Récollets et d’Eric Olivier-Drure, directeur adjoint des affaires culturelles de la mairie.

La réunion se déroule en matinée dans la salle des Arcades du Musée international de la chaussure. Il y est notamment évoqué la proposition d’une brochure résumant le colloque Patrimoine et cimetières. Il n’y a pas de compte-rendu de cette réunion.

L’après-midi permet la découverte de la collégiale Saint-Barnard et du calvaire des Récollets, guidé par l’association locale.

Consultez la convocation

Savoir-faire en Rhône-Alpes.

Ce quarante-quatrième numéro des Guides rhônalpins du patrimoine a été dirigé par Dominique Tritenne et Yves Neyrolles.

La Région Rhône-Alpes couvre huit départements. Chacun d’eux recèle, dans son sous-sol, des roches différentes. Mises en scène par les mains des constructeurs, celles-ci participent à la couleur et à l’identité du bâti traditionnel, du plus petit hameau à la ville la plus grande. Mais, de la carrière à l’édifice, les étapes sont nombreuses. Chaque roche trouvera un usage différent, en fonction de l’utilisation voulue. La construction, la décoration et la sculpture ont des besoins distincts. Aucune roche n’est bonne à tout, chacune a son bon usage. C’est là qu’intervient l’élément humain, fait de connaissance et de savoir-faire. Du découvreur de carrière au restaurateur d’oeuvres d’art, chaque intervenant nous fait découvrir les traits spécifiques de son métier.

Vous pouvez solliciter une conférence par Dominique Tritenne autour de ce guide et sa thématique auprès de Patrimoine Rhônalpin.

Cet ouvrage est encore disponible à la vente. Consultez le dossier de presse. Commandez-le via notre bon de commande.

60 pages, 2e trimestre 2012.

Ce deuxième Kiosque des musées locaux et lieux de collections prend de l’importance. Une quarantaine de structures y participent et il s’étend sur toute la journée.

Il se déroule au musée de Bourgoin-Jallieu (Isère), le 8 mars 2012. La matinée est à nouveau consacrée au échanges entre structures, qui se poursuivent ensuite le long du repas pris en commun. L’après-midi est consacré à une conférence de Brigitte Riboreau sur la thématique des Clés de gestion des collections : inventaires, conservation, marquage, ainsi qu’à une visite des réserves du musée.

Consultez l’invitation

Consultez le communiqué de presse

Consultez l’article de presse

Copyright photographie – Paul Bellaton